Fougère

Musées et développement durable

ICOM France engage une réflexion sur le développement durable

Consultation "Musées et développement durable" - résultats

91 personnes ont répondu à la consultation sur le développement durable menée par ICOM France entre juillet et août 2021. Les résultats synthétiques sont présentés ci-dessous. Retrouvez l'ensemble des résultats dans le document en annexe.

  • Le développement durable renvoie à des valeurs et des principes globaux (réduire, ralentir, etc.) et non uniquement à une dimension écologique. Les répondants insistent en grande majorité sur la nécessité, voire l'urgence, de considérer le développement durable, mais aussi de l'envisager dans ses dimensions économiques, sociales, etc.
  • La majorité des répondants indique que la crise sanitaire n’a pas déclenché de sensibilité écologique, qui était déjà présente auparavant, mais qu'elle l’a renforcée. Les répondants insistent sur leurs doutes quant à la compatibilité du développement du numérique survenu pendant la crise avec les exigences de durabilité.
  • Les actions aussi bien que les directives, les outils, les personnes ciblées sont extrêmement divers et touchent tous les domaines du musée, de la conservation des œuvres, aux scénographies d’exposition en passant par le recyclage des matériaux ou l’installation de poubelles de tri.
  • La majorité des actions sont portées par la direction des établissements (49%), puis les services de maintenance, d’hygiène et de sécurité.
  • Les réponses expriment la volonté d’avoir davantage d’outils concrets pour aider à la mise en place d’actions de développement durable (guides, vademecum, modèles de chartes, etc.).
  • Les répondants pensent clairement qu’ICOM France a un rôle à jouer en : inscrivant le développement durable dans le code de déontologie, en développant une charte type et en organisant des débats.

Groupe de travail

Sur ces 91 personnes, 64 ont indiqué être intéressées à contribuer aux travaux d’ICOM France sur la question du développement durable. Face à ces résultats, ICOM France a annoncé durant son assemblée générale du 24 septembre dernier la constitution d'un groupe de travail sur le sujet.

Si vous désirez contribuer aux réflexions d'ICOM France sur la question, n'hésitez pas à nous contacter ou à nous relayer vos actions, préoccupations et besoins.

Nous contacter