Edito de décembre 2022

Pour un engagement durable

Chers / chères membres d’ICOM France,
chers /chères collègues,

La fin de l’année est maintenant toute proche, et avec elle, la période des bilans… et des bonnes résolutions.

Nous nous apprêtons à tourner la page d’une année qui, encore une fois, a éprouvé nos habitudes et nous a forcé à réagir et à innover, au quotidien et parfois dans l’urgence, y compris face aux évènements les plus dramatiques.
La guerre qui frappe l’Ukraine depuis le mois de février a provoqué, parmi les professionnels de musées comme au sein de la société dans son immense majorité, un élan de solidarité majeur. Grâce à l’engagement et à la générosité de nombreux musées, ICOM France, en partenariat avec Bouclier Bleu et avec l’aide décisive de la société André Chenue, a pu faire parvenir cinq convois de matériel de protection, soit 75 tonnes. Le dernier est arrivé le 14 décembre. Pendant cette période de grands troubles, nous n’avons cessé de communiquer et d’échanger avec nos collègues pour connaitre leurs besoins et leurs attentes, et nous le ferons encore, pour les accompagner dans la nécessaire reconstruction qui suivra.

Institutions historiques, nos musées n’en demeurent pas moins capables de réagir à l’actualité et d’entendre les attentes de leurs contemporains, notamment face à la crise climatique et énergétique que nous traversons. La prise de conscience n’est pas neuve. Elle a poussé nos musées à s’interroger sur les solutions que nous devions proposer pour participer d’un changement nécessaire et dorénavant urgent. La crise énergétique a sans doute contribué à accélérer ce processus de réflexion. Face à une planète qui brûle et des factures qui flambent, comment conserver de manière consciente et durable, comment continuer à garantir nos missions premières dans un environnement profondément bouleversé ? Comment adapter nos normes de conservation à la nécessaire « sobriété »  et passer au crible d’une réévaluation les normes de conservation établies il y a aujourd’hui 30 ans ? C’est à ce sujet qu’une soirée-débat de déontologie vient d’être dédiée (« Vers de nouvelles normes de conservation ? Réévaluer face à la crise énergétique et climatique. », 13 décembre 2022 ). Vous avez été plus de 600 à vous y connecter, représentant 31 pays : ces chiffres témoignent de l’intérêt porté à cette question certes technique, mais qui induit une réflexion profonde et nécessairement concertée sur les moyens dont nous disposons pour conserver le patrimoine dont nous avons la charge. Pour ceux qui n’auraient pu y assister, sachez que l’intégralité du débat est en ligne sur la chaine YouTube d’ICOM France et sera bientôt publiée, comme l’est notre journée professionnelle du 23 septembre dernier, intitulée « A qui appartiennent les collections ?  » que vous pouvez d’ores et déjà retrouver sur notre site, en attendant la version papier qui devrait être éditée à la fin du mois de janvier.

ICOM France poursuivra son travail sur les questions de développement durable, axe majeur du plan stratégique de l’ICOM pour la période 2022-2028 qui a été présenté au conseil consultatif du 22 novembre dernier. La multiplication des actions militantes dans les musées européens ces derniers mois, si on ne peut bien sûr que condamner les risques qu’elles font prendre aux œuvres qui sont le patrimoine de tous, nous oblige néanmoins à entendre l’alarme qui nous est faite. Car nos musées sont des lieux médiatiques et symboliques forts et nous ne pouvons pas nous permettre de rester en retrait. Notre association, dont le groupe de travail consacré au Développement Durable relance ses travaux, s’engagera avec les instances désireuses d’avancer sur ces sujets fondamentaux. Le développement durable implique aussi un engagement fort sur les questions d’inclusivité. La nouvelle définition du musée de l’ICOM le mentionne d’ailleurs expressément. C’est pourquoi, grâce au partenariat renouvelé avec l’Institut national du Patrimoine, nous programmerons une nouvelle soirée de débat de déontologie le 28 mars prochain sur la thématique de la participation citoyenne dans les actions des musées.

Plus proche de nous dans le calendrier, sachez qu’ICOM France sera présent sur le Salon Museum Connections, les 17 et 18 janvier prochains. N’hésitez pas à venir à notre rencontre sur le stand d’ICOM France (zone H66), et de suivre la conférence organisée le mardi 17 janvier de 10h à 10h45 autour de la nouvelle définition des musées et de ses enjeux. Les informations plus précises seront bien sûr communiquées sur notre site et sur les réseaux.

Gageons que l’année 2023 sera encore une année riche et engagée pour notre association ! Toute l’équipe d’ICOM France se joint à moi pour vous souhaiter une bonne et heureuse fin d’année, et une énergie renouvelée pour continuer à nous investir pour nos musées et, à travers eux, notre monde.

A très vite !

Emilie Girard,
Présidente