ICOM France

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

accueilRessources en ligneActualités muséologiques › Hommage à Jorge Wagensberg (1948-2018)

Hommage à Jorge Wagensberg (1948-2018)

Rio 2013, Jorge Wagensberg est l’un des keynote speakers pour la Conférence Générale de l’ICOM à RioCatalan, il connaît bien le Brésil , Sao Paulo où habite son jeune fils et la forêt amazonienne qu’il a fait revivre dans le nouveau Centre des Sciences de Barcelone, CosmoCaixa.La Fondation La Caixa a fait confiance à cet éminent physicien, excellent vulgarisateur, pour concevoir un musée des sciences d’un type nouveau, un musée global alliant sciences, art et nature. Avec la recréation de la forêt amazonienne, le vivant fait irruption au musée, un arbre géant est installé au cœur de la spirale qui en permet l’accès, une impressionnante série de sept strates rocheuses forme un gigantesque mur de pierres, surtout l’intelligence du visiteur est sollicitée par des dispositifs pédagogiques qui mobilisent ses capacités d’observation. Ainsi une exposition inaugurale sur « Les Formes » montre comment la sphère, l’hexagone, la spirale ou l’hélice se retrouvent dans la nature comme dans l’œuvre de l’architecte Antoni Gaudi. Jorge n’était pas un muséologue ordinaire mais bien un créateur de sens et de formes qu’il donnait à voir et à comprendre dans des expositions, des conférences, de multiples ouvrages et un art de vivre empreint de générosité et d’un souci constant de partage des savoirs et des émotions. Sa disparition laisse un grand vide, il avait encore tant de projets dont le projet « Hermitage Barcelona » qui, souhaitons le, pourra se réaliser.

Jorge Wagensberg a été notamment Président de l’Association européenne des musées de science ECSITE et membre fondateur de l’European Museum Academy. CosmoCaixa Barcelona a reçu le Prix européen du musée de l’année en 2006. Mais au delà des récompenses, c’est l’esprit d’un homme hors du commun qui reste présent dans son œuvre et qui parle encore quotidiennement au plus large public.

 

Dominique Ferriot